Monde

Le journaliste John Richard Pilger nommé Guide Honoraire de l'Humanité


12 juil., 2011
 Aucun    Monde


Raël vient de nommer le journaliste John Richard Pilger Guide Honoraire de l'Humanité.

Pilger Rn Raël vient de nommer le journaliste John Richard Pilger Guide Honoraire de l'Humanité. Pilger est connu pour avoir réalisé plus de 60 documentaires couvrant quatre décennies et ses critiques acerbes contre la politique étrangère occidentale.

Selon un communiqué publié par le Mouvement Raëlien International, les articles et les documentaires de Pilger sont exactement ce que le journalisme devrait être, à savoir une présentation exacte des faits, par opposition à ce que sont devenues la plupart des informations nationales: une machine de propagande et un divertissement 24h/24h.

Depuis plus de quarante ans maintenant, M. Pilger risque sa vie pour dire la vérité sur l'inhumanité générée par la politique étrangère occidentale dans le monde. Dans ses reportages parfois sous menace de mort, il a toujours placé la vérité, la compassion et la justice pour tout le monde au-dessus de tout, dont sa propre vie et les attaques de son gouvernement.

Ce sont les raisons pour lesquelles, Raël l’a nommé Guide Honoraire de l'Humanité.

Le Mouvement Raëlien est connu pour ses positions "plus que gauchiste" concernant la plupart des questions sociales - en particulier sur l'idée que la non-violence absolue est la seule solution à tout conflit.

L'humanitarisme de M. Pilger reflète les enseignements de Raël sur la compassion, l'égalité et la révélation des mensonges permanents des gouvernements. Les journalistes devraient rapporter des faits, sans régurgiter la propagande manigancée par les politiciens qui sont totalement aveuglés quant aux prises de décisions sur la politique étrangère. Les informations sont devenues un business pour faire de l’argent. Les journalistes ne sont plus les gardiens face aux injustices commises contre les populations. Pilger en est un, c’est un exemple pour l'humanité.

Nous nous demandons tous pourquoi les films d'un journaliste reconnu ne sont pas aussi connus que ce qu'ils devraient être ? Mais il est évident, que si les citoyens des nations occidentales avaient vu tous ces films interdits, ils n'auraient jamais été en faveur ses guerres que les politiciens leur ont vendues. Les guerres, qui sont une conséquence directe de l'impérialisme et du corporatisme, prendraient fin immédiatement. Qu'est-il arrivé à la «libre parole» dont l'Occident se vante si fièrement ? Si les populations occidentales étaient vraiment libres en ayant connaissance des véritables faits, il y aurait 90% de guerres en moins!

Les réalisations de Pilger, souvent critiqué pour ce qu’on appelle "la théorie de la conspiration", ont également conduit à de nombreuses actions de bienfaisance, notamment la collecte de millions de dollars pour aider la population affamée du Cambodge, ainsi que le changement de la politique étrangère britannique dans les années post guerre du Vietnam.