Les Raëliens interdits de montrer d'anciens swastikas en Allemagne lors de la "Journée Mondiale de Réhabilitation du Swastika"


22 juin, 2012
 Aucun    Monde

Pour la 3ème Journée Mondiale de Réhabilitation du swastika, les Raëliens, associés à de nombreux représentants des religions bouddhistes et hindoues, ont prévu le 23 juin prochain de larges manifestations dans plusieurs villes d'Amérique, d'Australie et d'Afrique (voir http://www.raelpress.org/news.php?


swastika_tbn.jpeg Swastika2 Pour la 3ème Journée Mondiale de Réhabilitation du swastika, les Raëliens, associés à de nombreux représentants des religions bouddhistes et hindoues, ont prévu le 23 juin prochain de larges manifestations dans plusieurs villes d'Amérique, d'Australie et d'Afrique (voir http://www.raelpress.org/news.php?item.277.1).

Pour l'Europe, les Raëliens d'Allemagne et des pays limitrophes ont décidé de profiter de cette journée pour informer le public allemand qui, dans sa majorité, ignore totalement que le swastika est un symbole très ancien, symbole de paix pour les bouddhistes, et symbole porte bonheur dans de nombreuses autres cultures.

Les officiels de la ville de Karlsruhe où doit se tenir la manifestation ont toutefois interdit aux Raëliens d'exposer lors de cette manifestation toute forme de swastika, en dehors de leur propre symbole.

“D'après l'ordonnance émise par le service d’ordre de la ville de Karlsruhe le 15 juin 2012, les swastikas sont « un danger pour l’ordre public » car, d’après les arguments avancés, il résulterait du fait de les montrer en public « un danger immédiat pour la sécurité et l’ordre public »” explique Thomas Kaenzig, coordinateur de la Journée Mondiale de Réhabilitation du Swastika. “Comment une manifestation pacifique expliquant l'origine religieuse et multiculturelle de ce symbole pourrait être un trouble à la sécurité? La tentative de "l'enterrer" qui est faite par le gouvernement allemand sous prétexte qu'il aurait une connotation de violence et de haine ne fait que donner du crédit à l'horrible idéologie nazie. Le gouvernement devrait au contraire encourager notre action car en redonnant sa vraie valeur à ce symbole, nous permettons enfin au peuple allemand de tourner la page.”

C'est d'ailleurs ce que dix-huit députés du parlement européen avaient revendiqué dans un courrier du 21 février 2005 adressé à la commission européenne (nr de document 2005/0009).

Pour les Raëliens, le swastika est l'une des plus importantes traces laissées par les scientifiques qui nous ont créés et qui ont été pris pour des dieux par nos ancêtres (voir rael.org).

“ On peut retrouver ce symbole dans toutes les cultures anciennes, dans les manuscrits bouddhistes, sur les temples shintos au Japon, dans les anciennes synagogues, dans l'art traditionnel africain et amérindien, absolument partout. Même le château Bellevue du Président Allemand à Berlin arbore fièrement ses swastikas sans compromettre sa sécurité (voir image en attaché). L'interdiction faite par la ville de Karlsruhe est une insulte non seulement à tous les Raëliens mais aussi à tous les Bouddhistes, Hindous, et Shintoistes, qui, à eux seuls, représentent une majorité de la population de la planète » déclare Thomas Kaenzig.

Pour mémoire, en 1988 la Cour d’Appel (OLG) de Munich avait constaté que ‘l’utilisation du symbole Raëlien ne contrevient de toute évidence pas à l’objectif de protection de l’article 86a du code pénal et n’est donc pas répréhensible d’après cette réglementation » (Nr du dossier : RReg. 2 St 244/87).

Malgré l'interdiction du service d'ordre, le groupe pour la réhabilitation du swastika a décidé de maintenir la manifestation qui débutera à 15h sur la place ‘Kronenplatz’ de Karlsruhe.

Pour en savoir plus sur le symbole du swastika, voir proswastika.org.

 




Cet article est deRaelianews
https://fr.raelianews.org/les-raeliens-interdits-de-montrer-danciens-swastikas-en-allemagne-lors-de-la-journee-mondiale.html