Drôle de laïcité en France : des juges déboutent un citoyen de sa demande d’être effacé des registres de l’église catholique.


13 oct., 2013
 Aucun    Europe

Un retraité avait demandé à l’église catholique d’effacer son baptême.


Org Un retraité avait demandé à l’église catholique d’effacer son baptême. En octobre 2011, la justice avait accédé à la demande, mais, en septembre 2013, la Cour d’appel a infirmé cette décision prétextant que "La liberté de M. Lebouvier de ne pas appartenir à la religion catholique est respectée sans qu’il y ait lieu à effacement ou correction supplémentaire du document litigieux.".

"Quelle étonnante conception de la liberté et de la laïcité. Un homme apostasie de sa religion, mais la justice trouve juste qu’il soit toujours inscrit dans les registres de son ex-religion." déclare Kimbangu Piffer, porte-parole du Mouvement Raëlien en France. "La liberté de religion a véritablement beaucoup de limites dans le pseudo pays des Droits de l’Homme. Les raëliens qui font l’objet de nombreuses discriminations depuis plus de vingt ans, le savent bien; peut-être notamment parce qu’ils prônent haut et fort le droit à apostasier de sa religion, surtout quand elle n’a pas été choisie car imposée par les parents durant l’enfance."

Comment une liberté peut-elle être proclamée sans qu'il y ait liberté de choix, donc liberté de croire ou de ne pas croire, en ayant la garantie que ce choix sera totalement respecté ? Le respect des droits fondamentaux suppose que chaque individu ait le droit de choisir et de vivre sa religion ou son athéisme, librement.

Dans cet esprit de liberté et d'ouverture aux autres, Raël, leader spirituel du Mouvement Raëlien, religion athée, enseigne de ne jamais imposer à un enfant la moindre religion et de lui expliquer les croyances diverses qui existent à travers le monde. "Il ne faut donc ni le baptiser, ni le circonscrire, ni lui faire subir quelque acte que ce soit qu'il n'aurait pas accepté. Il faut donc attendre qu'il ait l'âge de comprendre et de choisir, et à ce moment-là si une religion l'attire le laisser libre d'y adhérer." (1)

"Si une religion a été imposée, comme c'est le cas dans la religion catholique qui baptise les enfants, ou si un être humain souhaite changer de religion ou de conviction, c'est son droit le plus strict." commente Lisiane Fricotté, juriste des Droits de l'homme et Libertés publiques. "C'est un devoir d'un pays prétendument laïc de tout mettre en oeuvre pour respecter ce choix. Faut-il rappeler que le droit à la liberté de pensée, de conscience et de religion implique le droit de changer de religion ou de conviction, comme l'affirme la Déclaration universelle des droits de l'Homme ?"

Et de poursuivre : "Parce-que l'être humain est libre et qu'il se doit d’exercer des choix en toute conscience, il a le droit, voire le devoir de faire savoir à l'institution catholique qu'il ne veut plus être compté parmi les fidèles de cette religion, droit garanti par la Déclaration universelle des droits de l'homme."

Comment une juridiction supposée appliquer les lois d'une République laïque peut-elle interférer sur ce droit fondamental ? " C’est une des nombreuses contradictions de la laïcité française, qui accepte toujours des chapelles et cours de catéchisme dans des collèges et lycées publics, ainsi que du Concordat dans l’Est de la France, les prêtres y étant toujours rétribués par l’Etat." conclut Lisiane Fricotté.

C'est aussi pour mettre fin au règne imposé de la croyance catholique que le Mouvement Raëlien a demandé au gouvernement français l'instauration d'un jour férié universel, le 10 décembre, afin de dédier ce jour aux Droits de l'être humain, cette date correspondant à la célébration de la Déclaration universelle des droits de l'homme. En effet, d'un côté, la constitution française proclame que la France est une République indivisible, laïque, démocratique et sociale, de l'autre, la majorité des jours fériés sont réservés à la seule religion catholique. Encore une marque de l'hypocrisie sur la laïcité à la française qui ne s'applique pas de la même manière pour tous et sert de prétexte à une limitation des libertés de certains citoyens.

Les raëliens pronent une réelle laïcité en France avec le droit fondamental de changer de religion en étant effacé des registres religieux, c’est pourquoi ils lancent régulièrement des campagnes de débaptisation, car "l’homme doit être libre de toute pression religieuse."

http://fr.apostasynow.org

----------------

(1) Le Message donné par les Extra terrestres, les clés, l’éducation, en téléchargement gratuit sur : http://fr.rael.org/download.php?view.8 .

 




Cet article est deRaelianews
https://fr.raelianews.org/drole-de-laicite-en-france-des-juges-deboutent-un-citoyen-de-sa-demande-detre.html