Un raëlien d’origine suisse, discriminé en Suisse, obtient une cérémonie de citoyenneté américaine « sans références à Dieu »


07 déc., 2007
 Aucun    Amérique du Nord

Le même jour que les ministres allemands se réunissaient pour bannir les


ThomaskLe même jour que les ministres allemands se réunissaient pour bannir les
scientologues, Thomas Kaenzig, Guide raëlien d’origine suisse-allemande, né à Fribourg et responsable du Mouvement Raëlien pour le Nevada, était admis comme citoyen américain, après avoir obtenu que la cérémonie de citoyenneté et ses serments concomitants ne mentionnent aucune référence religieuse.

« En tant que raëlien, donc athée et pacifiste, j’avais 3 objections dans la procédure de naturalisation standard », nous raconte Thomas. « Je refuse un serment qui dit que je prendrai les armes pour défendre le pays, je refuse un serment se terminant par « que Dieu me vienne en aide » et je refuse une cérémonie publique qui viole la séparation de l’église et de l’état, car le juge, un représentant de l’État, prononce systématiquement « que Dieu me vienne en aide » à la fin ».

« La constitution permet que soit modifié le serment; spécialement la partie concernant le fait de prendre les armes, ou celle mentionnant « que Dieu me vienne en aide », a expliqué Thomas. Mais Thomas a probablement été le premier à insister pour omettre toutes les références religieuses de la cérémonie du serment, y compris celles prononcées par le juge, car les références religieuses faites par le juge violent la séparation de l’église et de l’état. Il a donc obtenu de pouvoir prononcer son serment lors d'une cérémonie à part, qui s'est déroulée le 7 décembre à Las Vegas et qui, comme convenu, n'a fait référence ni à dieu, ni aux armes! Well done Thomas !!!

Petit clin d’oeil… en comparaison, la constitution suisse commence par « Au nom de Dieu tout puissant », … ça commence mal pour ceux qui ne croient pas en dieu J. Pas étonnant que les raëliens se voient attaqués en Suisse comme ils l’ont été dernièrement…