Raël Nomme Eyal Sivan Guide Honoraire du Mouvement Raëlien


21 févr., 2007
 Aucun    Moyen-Orient

Eyal Sivan réalisateur du film “Route 181: Fragments of a Journey in Israel-Palestine” s’est vu décerné le titre de guide honoraire du Mouvement Raëlien par RAEL cette semaine.


Eyal Sivan Tumb Eyal Sivan réalisateur du film “Route 181: Fragments of a Journey in Israel-Palestine” s’est vu décerné le titre de guide honoraire du Mouvement Raëlien par RAEL cette semaine.

Son film qui présente des fragments d’histoire par des témoignages oraux d’une grande variété de gens vivant le long de la ligne de démarcation de 1947, a capturé les fragments d’un territoire brisé par les politiciens, l’histoire et le colonialisme. Il a représenté la division du paysage physique et de celui des gens qui y habitent, et spécialement de la profonde haine raciale des israéliens envers les palestiniens, et qui n’est pas apparente dans l’autre sens. Aucun des palestiniens filmés ne partage le racisme de plusieurs israéliens interviewés. Un palestinien après l’autre, se remémorent l’époque où les Juifs, les Chrétiens et les Musulmans vivaient ensemble harmonieusement, la religion ne représentant pas un problème. Eyal Sivan montre clairement sa préférence envers les israéliens et les palestiniens qui vivent ensemble plutôt que séparés. Il réalise toutefois que ces juifs israéliens, qui ont placé le pays purement juif au-dessus de la cohabitation avec les palestiniens, sont un obstacle pour trouver une solution, et le film est très efficace à mettre ses attitudes au premier plan.

Après Tali Fahima, cette activiste pacifiste israélienne qui a passé deux ans en prison dans son pays pour avoir aidé Zakaria Zubeidi, un des tireurs les plus recherchés du West Bank, c’est un autre activiste israélien qui aide les palestiniens qui reçoit le titre de Guide pour l’Humanité.
RAEL, fondateur et leader du Mouvement Raëlien, demande que se lève un nouveau Gandhi israélien. Un leader qui ferait montre d’une absolue non-violence est tellement nécessaire dans cette partie du globe, une région où ceux qui nous ont créés, les Elohim, ont demandé à être accueillis dans une Ambassade bâtie dans une zone démilitarisée. Le premier pas avant de construire un tel complexe consiste certainement à cesser les conflits locaux et que vivent à nouveau harmonieusement juifs et palestiniens.

 




Cet article est deRaelianews
http://fr.raelianews.org/rael-nomme-eyal-sivan-guide-honoraire-du-mouvement-raelien.html