Egalité des droits femmes-hommes à être Topless et importance de l’éducation des femmes


24 août, 2019
 Aucun    Monde

GoTopless demande aux dirigeants du G7 l'application du droit à être Topless, relative au programme « Egalité femmes-hommes ». Leurs points d’accord concernent aussi l’importance de l'éducation des femmes


IMG_20190818_213117.jpg Dimanche 25 août, l’organisation activiste GoTopless sera présente à proximité de Biarritz à l’occasion du G7 pour demander aux dirigeants du G7, et tout particulièrement au Président Emmanuel Macron, l'application du droit à être Topless, en accord avec le programme « Egalité femmes-hommes » proposé par les sept pays qui ont fait de « l'égalité femmes-hommes une cause mondiale majeure ».

Par ailleurs, les points d’accord des activistes de GoTopless avec les dirigeants du G7 concernent aussi l’importance de l'éducation des femmes.

« Les femmes doivent être éduquées à accepter leur corps dès le plus jeune âge » explique la présidente de GoTopless, Nadine Gary. « Nos lois doivent valider ce changement culturel en adoptant sans équivoque l'égalité femmes-hommes à être topless. Dans plusieurs pays être topless est légal sur le papier - 35 états aux USA, en Angleterre, certaines villes du Canada, etc. - mais la loi n'est généralement pas appliquée. ». https://gotopless.org/topless-laws

Clémence Linard, Guide Raélienne et coordinatrice de GoTopless en Europe, explique qu’en France, de nombreuses villes mènent des politiques répressives, interdisant aux femmes d'être Topless, dans tous les espaces publics y compris dans les piscines. « Les déclarations récentes de Mme Sibeth Ndiaye, porte-parole du gouvernement, sont à cet égard révélatrices. Elle invoque des raisons d'hygiène et de sécurité pour justifier l'interdiction du Topless pour les femmes dans les piscines et ce, en totale contradiction avec le principe d'égalité. En quoi cela serait moins hygiénique qu’un torse nu d’homme ? Pourquoi une femme n’est-elle, selon elle, pas en sécurité topless ? Ou bien qui met elle en danger ? Contactée par GoTopless, elle n’a pas encore apporté de réponse à cela. » explique-t-elle.

« De nombreuses femmes ne se mettent pas topless là où elles le pourraient par crainte d’être harcelées » remarque Nadine Gary. « Des amendes sévères doivent être prévues pour dissuader le harcèlement masculin. »

« Les hommes comme les femmes s'habitueront alors à voir des poitrines de femme en public. Les femmes gagneront en confiance pour exercer leurs droits à être topless et les hommes développeront le respect et le fait d’être à l’aise en leur présence » souligne Nadine Gary.

Les dirigeants des pays du G7 ont convenu de faire évoluer la législation de façon concrète lors de leur prochaine rencontre, l’année prochaine.

« Le timing est parfait » se réjouit la présidente de GoTopless. « Aux Etats-Unis, le 26 août 2020 marquera le 100ème anniversaire de la Journée de l'Egalité des Femmes qui commémore l'adoption du 19ème amendement. Ce sera la date idéale pour promulguer l‘égalité à être topless au niveau fédéral, aux États-Unis et dans toutes les démocraties occidentales. »

Demain à Biarritz, ainsi qu'à New-York, Los Angeles, Paris, Genève, Anvers et dans de nombreuses villes dans le monde, femmes et hommes se mobilisent topless pour l’égalité des droits en portant notamment des masques des dirigeants du G7 et une vulve ou un pénis dessiné-e sous la ceinture pour rappeler que la seule et unique raison de l'inégalité des sexes à être topless est ce qu’il y a entre leurs jambes.

« Il est grand temps que cela évolue et que le fait d’avoir une vulve ou un pénis ne change pas l’égalité des droits telle qu'elle est garantie par la constitution. Tout doit mis en œuvre par les démocraties pour qu’elle soit véritablement appliquée, sans exception et pseudo-justifications fondées uniquement sur des préceptes archaïques et moralisateurs » conclut Clémence Linard.

GoTopless.org
facebook.com/GoTopless

 




Cet article est deRaelianews
http://fr.raelianews.org/gotopless-demande-legalite-des-droits-femmes-hommes-a-etre-topless-lors-du-g7-et-promeut.html