Gotopless dénonce la ‘politique hypocrite et inconstitutionnelle de Facebook’


08 juin, 2014
 Aucun    Monde

GoTopless, organisation américaine lancée en 2007 par Raël, annonce que les femmes ont le même droit constitutionnel que les hommes d’être torse nu en public, et que, par conséquent, les entreprises de médias sociaux tels que Facebook agissent de façon inconstitutionnelle quand elles dénient aux femmes le droit de poster des photos seins nus.


gotopless201302.jpg

GoTopless, organisation américaine lancée en 2007 par Raël, annonce que les femmes ont le même droit constitutionnel que les hommes d’être torse nu en public, et que, par conséquent, les entreprises de médias sociaux tels que Facebook agissent de façon inconstitutionnelle quand elles dénient aux femmes le droit de poster des photos seins nus.

"Tout comme les hommes se sont battus au siècle dernier pour avoir le droit d'être torse nu en public, nous devons nous battre aujourd’hui pour changer les valeurs puritaines qui déchaînent les passions quand ils voient, ou même pensent qu'ils voient, le mamelon d'une femme", déclare la porte-parole de GoTopless Rachel Jessee.

Elle souligne que, bien que des mouvements tels que GoTopless soient portés tant par des hommes que des femmes, le grand public " a encore un long chemin à parcourir."

"Les entreprises internationales telles que Facebook ont la responsabilité de montrer la voie vers le changement, mais au lieu de cela elles font exactement le contraire," dénonce-t-elle. "Je suis abasourdie par la politique hypocrite et discriminatoire de Facebook qui supprime de notre page Facebook GoTopless toutes les images contenant un mamelon. Les censeurs ne se sont probablement même pas rendu compte que nous montrions des mamelons d’hommes ! Dans une image que nous avons affichée, un montage de sein masculin couvrait la poitrine d'une femme, et la légende disait: « Pourquoi est-ce OK d’afficher son sein, mais pas le mien ? " Facebook a supprimé la photo, même si des images d'hommes torse nu sont autorisées. Mais comme le visage était celui d’une femme, ils ont supposé que la poitrine montrée était aussi la sienne."

Selo Rachel Jessee, ces faits soutiennent les revendications de GoTopless et que Facebook agit de manière inconstitutionnelle.
"Certaines femmes ont des seins plats et certains hommes en ont des gros, et ils ont tous des mamelons" poursuit-elle. "La différence réside seulement dans l'esprit de ceux qui soit ont des fantasmes sexuels quand ils voient le sein d'une femme, soit se sentent offusqués. Montrer une cheville était autrefois réputé choquant en Occident, tout comme ça l'est aujourd'hui au Moyen-Orient. Nos arrière-grands-mères se sont battues pour obtenir le droit de montrer un peu de peau nue. Maintenant il est temps de libérer nos mamelons à l'instar de nos chevilles."

GoTopless est réunis de plus en plus de partisans à sa cause, y compris sur sa page Facebook, et lance sa campagne qui atteindra son point d'orgue, comme chaque année, lors de la Journée Internationale GoTopless, le 24 Août 2014. Des défilés GoTopless seront organisés dans de nombreuses villes aux États-Unis et dans le monde.

"Nous espérons que des milliers de femmes répondront à cet appel" conclut Rachel Jessee.


 




Cet article est deRaelianews
http://fr.raelianews.org/gotopless-denonce-la-politique-hypocrite-et-inconstitutionnelle-de-facebook.html