La GoTopless Pride non autorisée à Neuchâtel, capitale suisse du puritanisme. Elle aura lieu à Genève.


21 août, 2015
 Aucun    Europe

A l'occasion de la 8ème édition de la Journée internationale GoTopless ce dimanche 23 août, des parades GoTopless Pride se dérouleront dans plus de soixante villes dans le monde entier.


gotoplesspride01.jpg A l'occasion de la 8ème édition de la Journée internationale GoTopless ce dimanche 23 août, des parades GoTopless Pride se dérouleront dans plus de soixante villes dans le monde entier. Dans une action commune, femmes et hommes affirment et fêtent l'égalité des droits ; ceci incluant le droit de montrer les mêmes parties de son corps, y compris la poitrine, sur le fondement du principe d’égalité des sexes. En Suisse, la GoTopless Pride devait avoir lieu à Neuchâtel et se déroulera finalement à Genève, à 13h, Bain des pâquis, quai du Mont Blanc.

A ce sujet, Lucie Barathieu, coordinatrice de GoTopless en Suisse explique qu'alors que de nombreuses villes modernes, comme New York autorisent le topless, Neuchâtel affirme vouloir préserver « l’ordre, la sécurité, la tranquillité, la moralité, la santé ou la salubrité publique » en refusant le défilé seins nus des miliant-e-s de l’association GoTopless. "Est-ce donc l'effet des seins nus des femmes en public mais pas ceux des hommes ? Ca fait 80 ans que la poitrine des hommes ne porte plus atteinte au bon ordre, aux bonnes moeurs et à la salubrité publique alors pourquoi celle des femmes ? Cette ville semble être tombée dans une apathie de la liberté corporelle des femmes et de l'égalité des sexes" déclare-t-elle.

Par ailleurs, dans sa réponse, la ville précise que les jeunes enfants pourraient être affectés par la vue de seins nus. "Ceci est stupide et rétrograde. Le sein de la femme est ce que voit et tète un nouveau-né dès sa naissance ! L'allaitement devrait-il être interdit selon la ville de Neuchâtel ? Quel manque de bon sens ! " souligne Lucie Barathieu. "Les prétextes de la moralité et de l'ordre sont totalement galvaudés et fondés sur des principes judéo-chrétiens ne respectant pas les fondements mêmes de la Déclaration universelle des droits de l'homme et son principe d'égalité des sexes, ni deux pactes de l’Assemblée générale des Nations Unies (Pacte I, RS 0.103.1 et Pacte II, RS 0.103.2) ratifiés par la Suisse en 1992, qui contiennent l'interdiction de discrimination à l'égard des femmes. "

Et de poursuivre : "Les militant-e-s de GoTopless se proposent, à titre bénévole et au nom sacré de l’ordre et de la sécurité prônés par les autorités, de couvrir les nombreuses statues dont les fesses et les seins risqueraient de faire basculer la cité dans un profond chaos d’immoralité et d’insécurité."
(voir les photos sur le site : www.gotopless.org).

Pour rappel, l’organisation internationale GoTopless comprend des milliers de femmes et d’hommes aux croyances, religions et orientations sexuelles variées qui, le 23 août prochain, se retrouveront donc à Genève pour une parade GoTopless Pride (13h, bain des Pâquis, quai du Mont Blanc), affichant la fierté d'être seins nus et célébrant la beauté du corps humain, tous genres confondus.

 




Cet article est deRaelianews
http://fr.raelianews.org/la-gotopless-pride-non-autorisee-a-neuchatel-capitale-suisse-du-puritanisme-elle-aura-lieu.html