Raël soutient la campagne en ligne d'une mère qui lutte contre la circoncision de son fils


21 mai, 2014
 Aucun    Philosophie

Raël a exprimé son soutien à une "mère au foyer" de Floride qui a lancé une campagne sur Internet contre la circoncision.


circumcision_00.jpg Raël a exprimé son soutien à une "mère au foyer" de Floride qui a lancé une campagne sur Internet contre la circoncision.

La mère, Heather Hironimus, de Boynton Beach, en Floride, a saisi une cour d'appel de Floride en vue d'empêcher le père de son fils de trois ans de faire circoncire le garçon, infirmant un jugement de première instance qui aurait permis au père de procéder avec la circoncision. Bien que Mme Hironimus et le père de l'enfant aient conclu un accord parental juridique, le couple ne s'est jamais marié. Après cette décision initiale du tribunal de première instance, Mme Hironimus a publié sa cause en ligne sur un site de "finance participative" en lançant une campagne intitulée "Save My Son from Circumcision".

Raël a doublement manifesté son appui concernant tout d'abord la décision de Mme Hironimus de protéger son fils et également pour sa volonté de lutter en ligne contre la circoncision.

« La circoncision est une mutilation génitale similaire à l'excision et il devrait être interdit dans le monde entier de la pratiquer sur des enfants », déclare Raël. « Les adultes peuvent décider de le faire [pour eux-mêmes], quelle qu'en soit la raison, car ils sont libres de faire ce qu'ils veulent avec leur propre corps. Mais les enfants doivent être protégés. »

Avant que cette affaire ne soit portée devant les tribunaux de Floride, Mme Heronimus avait signé un document approuvant la circoncision. Elle a toutefois changé d'avis après avoir pris plus d'information sur la procédure et elle est maintenant fermement contre cette pratique, non seulement pour son propre fils, mais pour tous les autres enfants, puisque les enfants ne sont pas en âge de prendre une décision éclairée.

« Malheureusement... je n'étais pas informée sur la circoncision », explique-t-elle. « J'étais... portée à croire qu'être circoncis était la bonne décision pour mon fils et que c'était la chose "normale" à faire. »

L'affaire sera maintenant entendue en cour d'appel, mettant ainsi temporairement en sursis la décision du tribunal de première instance. La porte-parole du Mouvement Raëlien International, Brigitte Boisselier, déclare que ce cas doit être porté beaucoup plus loin et que la communauté internationale devrait interdire définitivement toute forme de mutilation génitale exercée sur des enfants, et cela inclut la circoncision.

« La Californie envisageait de légalement interdire la circoncision infantile, mais les juifs et les musulmans ont fait campagne avec succès contre l'interdiction », dit-elle. « Ce n'est pas une affaire religieuse, mais une question de droits de l'homme. Personne ne devrait avoir le droit d'imposer la mutilation du corps de quelqu'un d'autre. »

 




Cet article est deRaelianews
http://fr.raelianews.org/rael-soutient-la-campagne-en-ligne-dune-mere-qui-lutte-contre-la-circoncision-de.html