Une dénonciatrice des agissements de la Banque mondiale honorée par une organisation humanitaire


21 nov., 2013
 Aucun    Politique

Raël décerne à Karen Hudes le titre de « Guide Honoraire de l'Humanité ».


karenhudes.jpeg

Raël décerne à Karen Hudes le titre de « Guide Honoraire de l'Humanité ». Raël a déjà honoré du même titre Edward Snowden, Bradley Manning et Julian Assange pour leurs actions similaires de dénonciations, et il encourage tous ceux qui sont dans des positions semblables à faire de même.

« Le monde a besoin de milliers de personnes comme eux pour espérer établir un futur de paix et de liberté, dans lequel les citoyens seront protégés du cancer que représentent ces gouvernements tout-puissant qui envahissent les vies privées sous le prétexte d'une fausse ‘’sécurité’’ » a déclaré Raël dans un communiqué publié il y a quelques mois. « L'heure d'une révolution mondiale est venue. Une révolution visant à changer le système entièrement. Pour cela, la population mondiale devrait, une fois pour toutes, mettre au banc tous les politiciens et les remplacer par un système au sein duquel elle se gouvernerait elle-même, sans l'intervention de politiciens professionnels corrompus par des multinationales et des lobbies colossaux. Il est urgent que les citoyens du monde exigent un tel changement ».

Karen Hudes, diplômée de l'Ecole de droit de Yale (Ivy League) et ex-Conseillère Sénior de la Banque mondiale, a récemment été mise sur le devant de la scène médiatique suite à sa dénonciation spécifiant que les banquiers internationaux, les politiciens et le Vatican conspiraient pour manipuler, sans scrupule, les systèmes financiers, les médias et autres institutions.

« Si quelqu'un est en mesure de connaître les secrets de la Banque mondiale et des systèmes financiers, c'est bien Mme Hudes », déclare Ricky Roehr, porte-parole du Mouvement Raëlien International. « Elle était l'une des responsables en charge de protéger la Banque mondiale. Quand elle a constaté ce qu'on y faisait, sa conscience l'a amenée à lever le couvercle sur des éléments que beaucoup qualifieraient simplement de ’’stupides théories conspirationnistes’’. Mais c'est bien réel ! À titre d'exemples, citons le blanchiment d'argent par le Vatican, ainsi que l'achat par des entités liées au Vatican de grands médias internationaux visant à se protéger en contrôlant l'information, les politiciens et bien plus encore ».

Ricky Roehr ajoute que les actions de Mme Hudes font écho à l'appel lancé par Raël pour une révolution mondiale, car elle a, non seulement, dénoncé les dirigeants financiers corrompus, mais « elle propose des solutions simples pour résoudre ce que ces personnes peu scrupuleuses ont commis, à savoir des pillages dans le monde entier, l'augmentation de la pauvreté et l'instigation de nouvelles guerres ».

« Elle a tout à fait raison » commente M. Roehr. « Ses propos sont même en totale adéquation avec la vision raëlienne lorsqu'elle se demande si nous aimerons suffisamment notre planète et l'humanité pour les sauver, ou si nous les laisserons simplement être détruites. En effet, depuis 5 ans, les raëliens font la promotion du Paradisme (voir www.paradism.org), système qui propose des solutions pouvant inverser l’actuel processus d'autodestruction de l'humanité. Nous sommes très reconnaissants du courage dont fait preuve Mme Hudes en mettant en exergue les ’’zones cancéreuses’’ de notre humanité qui doivent être ‘’aseptisées’’ avant d'atteindre le paradis dont nous rêvons tous ».


 




Cet article est deRaelianews
http://fr.raelianews.org/une-denonciatrice-des-agissements-de-la-banque-mondiale-honoree-par-une-organisation-humanitaire.html