Sexe et conscience : Education sexuelle et éducation sensuelle


15 nov., 2013
 Aucun    Europe

Le Mouvement Raëlien organise une conférence à Metz le 16 novembre sur le thème : « Sexe et conscience.


Sexed2 Le Mouvement Raëlien organise une conférence à Metz le 16 novembre sur le thème : « Sexe et conscience. Education sexuelle et éducation sensuelle ».

Alors que se déroule le « Novembre de l’égalité » dans la ville de Metz, le Mouvement Raëlien reprend sa campagne pour la promotion d’une éducation sexuelle, intégrant une dimension essentielle au développement de l'être humain : la sensualité et l’éducation au plaisir.

Le manque d’éducation sexuelle est préjudiciable et on ne peut ignorer les effets dévastateurs des préjugés et tabous sur le sujet, dans nos sociétés imprégnées des conservatismes religieux. Le constat fait ces dernières années est saisissant : en France, le nombre de grossesses non désirées d’adolescentes est en augmentation et les MST sont en recrudescence chez les plus jeunes.

« Les traditions et discours culpabilisateurs nourrissent les inégalités et les violences contre soi même ou contre les autres. Le droit à une véritable éducation sexuelle, en ce qu’elle vise l’épanouissement de l’être humain, dans sa globalité, doit être compris comme un droit humain à part entière », souligne Lisiane Fricotté, raëlienne et juriste en droits de l'homme et libertés publiques.

Au-delà des questions de santé publique et sexuelle, dans une démarche de démystification et d’éducation au bonheur, la philosophie raëlienne prône de remplacer l’éducation sexuelle par une éducation sensuelle. Autrement dit, une éducation qui ne se limite pas à expliquer le fonctionnement des organes de reproduction mais une éducation qui reconnaisse toute la dimension de plaisir.

« Des passages des écrits raëliens ont été déformés et le sont encore par des associations anti sectes, sous l'influence des lobbying catholiques, et par les médias à la recherche de sensationnel. Pourtant, ces écrits sont clairs, et en parfaite adéquation avec des valeurs fondamentales, qui fondent le raëlisme, comme le respect de soi et des autres, la non violence, la responsabilisation » souligne la juriste.

Des pays ont d’ailleurs compris l’importance d’une telle vision et proposent de développer dans les programmes scolaires, dès l'enfance, des aspects importants ayant trait à la sexualité, comme la masturbation, suivant d'ailleurs en cela les préconisations d’organisations comme l’Unesco.

« Tout comme il est important de traiter sur un pied d’égalité, le sexe masculin et le sexe féminin. Pourquoi le pénis et le clitoris n’occupent ils pas encore la même place dans certains programmes d’éducation sexuelle ? » ajoute Lisiane Fricotté.

La conférence du 16 novembre à Metz répondra aux nombreuses questions que se pose le public dans ce domaine.

 




Cet article est deRaelianews
http://fr.raelianews.org/sexe-et-conscience-education-sexuelle-et-education-sensuelle.html