Raël applaudit la décision du tribunal allemand concluant que la circoncision constitue une « mutilation corporelle »


02 juil., 2012
 Aucun    Enseignement

Raël félicite ce tribunal allemand de sa récente décision concernant la circoncision des jeunes garçons pour des raisons religieuses qu’il qualifie désormais de mutilation corporelle.


circumcision_00.jpg

Raël félicite ce tribunal allemand de sa récente décision concernant la circoncision des jeunes garçons pour des raisons religieuses qu’il qualifie désormais de mutilation corporelle.

« La circoncision pour les hommes, tout comme l'excision du clitoris chez les femmes, constitue une mutilation sexuelle et elle doit être interdite », déclare Raël. Cela fait des années qu'il affirme cette position. Il est également favorable au parti politique norvégien qui cherche actuellement à faire interdire la pratique de la circoncision en Norvège.

« Des milliers d'Allemands ont déclaré qu'ils espéraient une telle décision depuis longtemps et les raëliens sont également heureux de ce verdict », commente Brigitte Boisselier, Ph.D., porte-parole du Mouvement Raëlien. « Nous, Raëliens, sommes les premiers à lutter pour la liberté religieuse, mais par-dessus tout, nous nous battons pour le respect des Droits de l'homme. Toute mutilation génitale d'un être humain, sans son consentement, constitue une violation flagrante de la Déclaration universelle des droits de l'homme et elle doit être considérée comme un acte criminel, malgré les tentatives d'en justifier la pratique par tradition religieuse ».

Mme Boisselier mentionne que les dirigeants juifs ont qualifié la décision d'antisémite, tandis que les dirigeants musulmans l'ont pour leur part désignée comme islamophobe.

« Toutefois, pour le tribunal, cette décision confirme le droit de l'enfant à l'intégrité physique », spécifie-t-elle.

Ce n'est pas la première fois que les raëliens adoptent une position ferme à l'encontre des mutilations génitales exercées au nom de traditions religieuses ou culturelles.

En 2006, Raël a lancé Clitoraid (www.clitoraid.org), une association qui se donne pour mission d'aider les femmes ayant subi des mutilations génitales à retrouver leur intégrité physique et leur dignité ainsi que leur capacité à éprouver du plaisir sexuel.

« Grâce à une procédure développée par le Dr Pierre Foldès, un chirurgien français, il est maintenant possible de réparer ce qui reste du clitoris mutilé », explique Mme Boisselier. « Nous terminons la construction d'un hôpital en Afrique et la mise en place de plusieurs cliniques en Amérique du Nord où des millions de femmes mutilées peuvent se faire opérer et être ainsi enfin apaisées ».

Ce qui est également intéressant, poursuit-elle, c'est que Clitoraid a reçu des centaines d'e-mails d'hommes qui ont subi la circoncision.

« Ils cherchent un moyen de réparer cette mutilation », souligne Mme Boisselier. Elle a précisé que, selon l'Organisation mondiale de la Santé, 30% des hommes sont circoncis dans le monde entier.

« Cela signifie que des milliards d'êtres humains sur Terre ont subi des mutilations génitales sans leur consentement », ajoute Brigitte Boisselier. « Nous avons remarqué que toutes les femmes qui demandent l'aide de Clitoraid montrent des signes évidents de stress post-traumatique. Et je suis convaincue que les milliards d'hommes exposés à la mutilation traumatique liée à la circoncision subie à un âge précoce, ont également développé un certain degré de stress post-traumatique. Il est urgent qu'il y ait plus d'un tribunal qui mette un frein à cette pratique barbare. Les tribunaux du monde entier doivent placer le droit de l'enfant au-dessus du droit religieux ».

Elle précise que Raël a demandé à plusieurs reprises que tous les textes, les enseignements et les pratiques religieuses soient examinés par un comité international indépendant qui s'assurerait que toute pratique religieuse n'étant pas en accord avec la Déclaration universelle des droits de l'homme soit interdite dans le monde entier.

« Tous les livres et les pratiques du Mouvement Raëlien sont disponibles à tout moment aux fins d'examen par un tel comité », conclut Brigitte Boisselier.


 




Cet article est deRaelianews
http://fr.raelianews.org/rael-applaudit-la-decision-du-tribunal-allemand-concluant-que-la-circoncision-constitue-une-mutilation.html