Raël fait honneur au Président sud-africain Jacob Zuma en lui conférant le titre de "Guide Honoraire de l'humanité"


26 déc., 2011
 Aucun    Politique

En marque de reconnaissance suite aux commentaires controversés tenus par le Président sud-africain Jacob Zuma sur l'effet néfaste du christianisme en Afrique, Raël, leader du Mouvement Raëlien International, a décerné aujourd'hui le titre de "Guide Honoraire de l'humanité" à M.


jacob-zuma_tbn.jpg 001 En marque de reconnaissance suite aux commentaires controversés tenus par le Président sud-africain Jacob Zuma sur l'effet néfaste du christianisme en Afrique, Raël, leader du Mouvement Raëlien International, a décerné aujourd'hui le titre de "Guide Honoraire de l'humanité" à M. Zuma.

M. Zuma a récemment critiqué le christianisme en des termes très sévères, soulignant qu'il est responsable d'avoir créé les orphelins africains. Certaines sources rapportent que, contrairement aux membres religieux qui mentionnent l'ère préchrétienne de l'Afrique comme étant "l'époque des jours sombres", M. Zuma soutient qu'aucun foyer pour orphelins ou pour personnes âgées n'avait jamais existé en Afrique avant l'arrivée du christianisme.

Les commentaires de M. Zuma font écho aux demandes répétées de Raël pour que les Africains éliminent la présence des ex-colonisateurs et du christianisme sur tout le continent et qu’ils restaurent les frontières précoloniales et les religions ancestrales de l'Afrique.

« En adoptant la religion des colonisateurs, ils ont trahi leurs ancêtres », a commenté Raël lors d'une récente interview.

Dans le même ordre d'idée, M. Zuma a déclaré: « Les Sud-Africains devraient retourner aux anciennes manières de faire les choses. »

Raël est allé encore plus loin quand, en 2008, il a lancé en ces mots une vaste campagne d'apostasie sur le continent africain:

« La nécessité d'une décolonisation spirituelle est vraiment urgente; c'est pourquoi les Kamites - l'ancien nom précolonial de l'Afrique tel qu'utilisé par ses habitants autochtones - doivent apostasier du christianisme, cette religion qui constitue une insulte à la mémoire de leurs ancêtres. Ces ancêtres ne peuvent reposer en paix parce qu'ils regardent leurs descendants pratiquer la religion des colonisateurs; ceux-là qui les ont conquis de force dans des bains de sang et qui les ont obligés à se convertir au christianisme de la même manière. »

Pour Raël, les religions traditionnelles africaines font partie de l'héritage culturel des Africains et elles devraient à nouveau être enseignées dans les écoles et être diffusées auprès du public.

« La décolonisation spirituelle de Kama est une condition indispensable au développement futur de ce continent », a expliqué Raël. « Mao Tsé Toung avait compris ce principe; il a ainsi lancé la Révolution culturelle qui était alors nécessaire et qui a permis à la Chine d'atteindre le statut de superpuissance dont elle jouit maintenant. »

Pour en savoir plus sur la vision de Raël concernant Kama, visitez www.raelafrica.org

 




Cet article est deRaelianews
http://fr.raelianews.org/rael-fait-honneur-au-president-sudafricain-jacob-zuma-en-lui-conferant-le-titre-de.html