Le Mouvement Raëlien Péruvien confirme que l'homosexualité est génétique et non acquise


28 nov., 2011
 Aucun    Amérique du Sud

Après les récentes déclarations de M.


aramis_tbn.jpg Aramis Banniere

Après les récentes déclarations de M. José Benitez Pantoja, Maire de Huarmey au Pérou, mentionnant que l'eau du robinet de sa région, à haute teneur en strontium, ferait devenir homosexuels ses habitants, le Mouvement Raëlien péruvien affirme que ces manifestations non seulement sont fausses et n'ont aucune base scientifiques, mais qu'elles induisent également l'homophobie.

«L'homosexualité comme l'hétérosexualité sont génétiques et non acquises. " explique Marco Sévilla, Guide national du Mouvement Raëlien au Pérou. «M. Benitez, qui a une fonction politique et non scientifique, a fait un commentaire irresponsable qui génère l'illusion que l'homosexualité est mauvaise, comme l'Eglise catholique le dit, alors qu’en réalité c’est quelque chose de complètement naturel ", poursuit Sévilla.

Raël explique depuis plus de 35 ans que l'homosexualité est génétique et que critiquer un être humain en raison de son orientation sexuelle est aussi stupide que de critiquer un chat d'être un chat puisque c'est génétique!

«Le niveau hormal sexuel n'a rien à voir avec l'homosexualité. De nombreux hommes homosexuels sont très masculins, montrant un taux élevé d’hormones sexuelles mâles, et des femmes lesbiennes sont très féminines,montrant un taux élevé d’hormones sexuelles féminines. Les propos de M. Benitez au sujet du strontium qui provoquerait une diminution des hormones sexuelles mâles générant ainsi l'homosexualité, sont en total contradiction avec cet état de fait. " souligne Sevilla.

Et de préciser: "En revanche l'affirmation que l'homosexualité est génétique est elle scientifique, notamment grâce aux recherches du Dr Jacques Balthazart, qui a publié en 2010 l'ouvrage «La biologie de l'homosexualité , dans lequel il conclut que l'on naît homosexuel et que l'homosexualité n'est pas un choix de vie."

La féminité est très importante pour l'évolution de la société et cela ne génère en rien l'homosexualité. C'est un comportement que les femmes, mais surtout les hommes, devraient développement. «De la féminité découlent le raffinement, la sérénité, la paix, l’amour, entre autres belles qualités. En cette période de célébration de la Journée internationale pour l'élimination de la violence contre les femmes, c'est un rappel que la féminité et l'homosexualité sont des belles différences constituant notre société, que nous devons aimer et respecter pour pouvoir créer et vivre dans un monde de paix et d'harmonie. " déclare Sevilla.

« Dans la perspective et l'encourage que les gays, lesbiennes, bisexuels, transsexuels, transgenres et hétérosexuels, vivent une vie épanouie, sans culpabilité, dans une société sans homophobie, Raël a fondé l'association ARAMIS (www.raeliangay.org) Une meilleure compréhension et le développement par la science donneront à la communauté LGBT la chance de s'amuser avec authenticité et liberté », conclut Sévilla.

 




Cet article est deRaelianews
http://fr.raelianews.org/le-mouvement-raelien-peruvien-confirme-que-lhomosexualite-est-genetique-et-non-acquise.html