Regard d'un Raëlien qui vit à Tunis sur la situation actuelle en Tunisie


15 janv., 2011
 Aucun    Moyen-Orient

"Je ne vais pas vous redire ce que vous devez avoir entendu 40 fois depuis des jours en regardant les informations.


tunisie_tbn2.jpg Tunisie"Je ne vais pas vous redire ce que vous devez avoir entendu 40 fois depuis des jours en regardant les informations. J'ajoute juste qu'il faut toujours prendre du recul sur le sensationnalisme, catastrophisme des médias d'une part (leur fond de commerce fonctionne bien mieux avec le négatif qu'avec le positif), et les courants de désinformation visant à manipuler les opinions publiques de tous bords d'autre part (on manipule bien mieux les populations avec la peur qu'avec de bonnes nouvelles).

Plutôt que de vous raconter ce qu'il se passe, je partage avec vous une réflexion un peu philosophique.

Ce que nous observons en Tunisie n'est qu'une des parties visibles de l'iceberg "problème de fond" que nous vivons au niveau mondial (ça explose un peu partout), une profonde mutation de l'humanité qui aspire au bien-être et à la liberté pour chacun (la liberté, c'est mon "dada").

Il n'est pas normal de vivre dans un monde où l'abondance est à portée de main, abondance d'intelligences, de matières premières, d'outils de production..., et de voir la misère gagner de plus en plus de terrain par manque d'argent. Il n'est pas normal de voir que d'un coté on jette la nourriture pour maintenir les cours, et d'un autre on souffre de malnutrition. Il y a un gros bogue dans le système, le monde est en train de marcher sur la tête, le monde s'est déconnecté de lui même.

En effet, nous sommes dans un système économique mondial dont la raison d'être est le profit, l'argent pour l'argent, en mettant l'être humain au service de ce système.

hé ! ho ! Il y a un problème ! On a inversé les rôles ! C'est l'économie qui devrait être au service des êtres humains, pas le contraire. L'économie devrait permettre aux individus de pouvoir vivre et s'épanouir librement.

La vraie valeur de notre humanité ne se situe pas dans l'argent qui, en soi, n'est qu'un moyen pour faciliter les échanges. La vraie valeur de notre humanité, c'est l'être humain et sa capacité à générer les richesses qui n'ont pas de prix telles que l'amour, le bonheur, la conscience...

D'ailleurs, ce qui a de la vraie valeur sur terre n'a pas de prix. Avec l'argent on peut acheter du plaisir, mais pas l'amour... N'est ce pas ? Pour tout le reste, nous pouvons, ou pourrons bientôt, grâce aux nouvelles technologies de robotisation et de nano-technologies, les produire sans effort en abondance et les distribuer ... gratuitement (pour le gratuitement on n'y est pas encore mais ça viendra :o).

Cela me replonge quelques années en arrière, en juin 1989, lorsqu'à Pékin, j'écrivais un courrier pour rassurer et raconter ce que je vivais à l'époque, déjà philosophique dans mon approche.

21 ans plus tard, la Chine a prospéré considérablement. J'ai grand espoir dans l'intelligence humaine pour que dans 20 ans, nous vivions en Tunisie et dans le monde, dans la paix, la liberté et l'abondance.

D'ici là, quelques turbulences sont à prévoir, puissent-elles déclencher rapidement des prises de conscience et des changements positifs et constructifs."

 




Cet article est deRaelianews
http://fr.raelianews.org/regard-dun-raelien-qui-vit-a-tunis-sur-la-situation-actuelle-en-tunisie.html