APOSTASIE : des baptisés catholiques ne veulent plus être complices des crimes de l’Eglise


20 oct., 2010
 Aucun    Politique

L'apostasie est fortement encouragée par le Mouvement Raëlien depuis de nombreuses années avec notamment la création de NOPEDO (www.nopedo.org) il y a 10 ans, association dénonçant les scandales de pédophilie de l'Église catholique.


20 ApostasieL'apostasie est fortement encouragée par le Mouvement Raëlien depuis de nombreuses années avec notamment la création de NOPEDO (www.nopedo.org) il y a 10 ans, association dénonçant les scandales de pédophilie de l'Église catholique. Aujourd'hui, il ne se passe pas un jour sans que des nouvelles révélations ne soient faites un peu partout à travers le monde, mettant en lumière le rôle joué par les autorités catholiques.

Ce phénomène d'apostasie est en plein développement comme le souligne notamment Pierre GALAND, président du CAL, Centre d'Action Laïque, qui a pour objet de défendre et de promouvoir la laïcité en Belgique francophone. Des centaines de belges ont demandé à être rayés des registres de l'église depuis le début de l'année 2010.

Ces quelques faits marquants l'histoire de l'église catholique sont tous autant de raison d'apostasier :
- la mission assignée par Léopold II de Belgique dans les pays d'Afrique aux missionnaires afin d'asservir les africains dans les intérêts de la Belgique et de l'Europe,
- les condamnations à mort des apostats à l'époque de l'inquisition pour motif de sorcellerie,
- le non respect des Droits de l'Homme par l'Église avec la discrimination concernant les femmes, la condamnation de l'homosexualité, la peine de mort prévue et admise encore aujourd'hui par le Vatican dans certains cas,
- les conversions forcées lors des colonisations avec pratiques à grande échelle d'abus sexuels sur les enfants,
- la position du pape actuel sur le port du préservatif et l'avortement,
- et on oublie trop souvent l’acte préconisé par l'Église de baptiser un enfant qui n'a pas le choix ni la conscience de ce qu'on lui impose.

Aux antipodes de ces préceptes, Raël enseigne de ne jamais imposer à un enfant la moindre religion. « Il ne faut donc ni le baptiser, ni le circonscrire, ni lui faire subir quelque acte que ce soit qu'il n'aurait pas accepté. Il faut donc attendre qu'il ait l'âge de comprendre et de choisir, et si à ce moment-là une religion l'attire le laisser libre d'y adhérer. » (Le Message donné par les Extra terrestres, les clés, la naissance, en téléchargement gratuit sur: http://fr.rael.org/download.php?view.8).

Dans cet esprit de liberté et d’ouverture aux autres, selon la philosophie raëlienne, l’éducation de l’enfant inclut un enseignement des croyances diverses qui existent à travers le monde (Le Message donné par les Extra terrestres, les clés, l’éducation)

Parce-que l'être humain est libre, et qu'il se doit d’exercer des choix en toute conscience, il a le droit, voire le devoir de faire savoir à l'institution catholique qu'il ne veut plus être compté parmi les fidèles de cette religion, droit garanti par la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme.

Pour trouver un formulaire d'acte d'apostasie : www.apostasie.org

Voir aussi le site http://prorael.org/e107_plugins/comparison/comparison.php?22.2

 




Cet article est deRaelianews
http://fr.raelianews.org/229.html