Raël à Tiger Woods: “Divorce et profite du polyamour!”


23 févr., 2010
 Aucun    Philosophie

Raël a envoyé une lettre ouverte à Tiger Woods, le pressant d’arrêter de faire de sa vie un modèle de culpabilité, de tristesse et de conformisme aux désuets valeurs judéo-chrétiennes.


tiger-woods_240.jpg

Raël a envoyé une lettre ouverte à Tiger Woods, le pressant d’arrêter de faire de sa vie un modèle de culpabilité, de tristesse et de conformisme aux désuets valeurs judéo-chrétiennes. Raël prévient le célèbre joueur de golf qu’un tel modèle est un mauvais exemple pour les plus jeunes générations.

Voici quelques extraits de la lettre:

« L’adultère n’est pas une maladie mentale mais un comportement normal que l’on retrouve parmi les humains et les animaux. Le rapport Hite montre que 70% des femmes en Amériques et 72% des hommes mariés depuis plus de 5 ans disent avoir eu au moins une relation extra-conjugale au cours de leur vie. »

« La vraie maladie de notre société et le puritanisme et le conformisme politiquement correct judéo-chrétien, lesquels personne ne suit vraiment dans leur vie privée. Ceux qui essaient d’égarer les autres en les condamnant dans une sorte de flagellation publique sont ceux qui ont besoin d’une thérapie, pas toi. Ils te jugent à travers les lunettes de leur éducation primitive. »

« La seule personne dans ton entourage qui a besoin d’une thérapie c’est ta femme, qui apprécie le fait que tu passes ton temps à parler, faire la fête et à aller dans des dîner avec d’autres personnes, pour autant que cela ne regarde pas ton pénis. Elle se sent trahie par ces quelques pouces de chair. Si elle ne parvient pas à aller en thérapie, tu ferais mieux de divorcer d’une telle partenaire jalouse, pour librement profiter de tes autres partenaires sexuels. Je t’encourage à explorer ce que de plus en plus de gens appelle le « polyamour », ce qui signifie « aimer plusieurs personnes simultanément et sans jalousie. »


 




Cet article est deRaelianews
http://fr.raelianews.org/rael-a-tiger-woods-divorce-et-profite-du-polyamour.html