Le patron de la formule 1 cherche à changer les lois sur la vie privée.


08 oct., 2008
 Aucun    Politique

Vous vous rappelez peut-être de l’histoire de Max Mosley, président de la FIA, une association automobile internationale, qui a poursuivi avec succès un tabloïde du Royaume-Uni pour avoir publié des photos de lui dans sa vie personnelle.


MosleyVous vous rappelez peut-être de l’histoire de Max Mosley, président de la FIA, une association automobile internationale, qui a poursuivi avec succès un tabloïde du Royaume-Uni pour avoir publié des photos de lui dans sa vie personnelle. La cour a ordonné au tabloïde « The News of the World » de verser une somme d’environ 120 000$US (60,000 Livres) à Mosley, déclarant que la méthode utilisée pour le filmer avait été une invasion illégale de sa vie privée. Le tabloïde a essayé de riposter en réclamant la vie et donc en réclamant qu’il était une sorte de sympathisant nazi juste parce qu’il était habillé d’une certaine manière lors d’une fête d’amis privée. Vous savez… le genre de chose que l’on retrouve dans un tabloïde.

Pour l’histoire originale qui contient aussi les commentaires complets de l’avocat de Mosley:
http://raelianews.org/comment.php?comment.news.313

Après cette poursuite réussie, Max pousse les choses un peu plus loin en essayant de changer les lois sur la vie privée au Royaume-Uni. Ces avocats confirment que Max a également publié une application à la cour européenne des droits de l’homme, dans l’espoir que les lois sur l’intimité du R-U soient changées. La déclaration complète est disponible sur www.autosport.com ; elle démontre que non seulement le tabloïde, lequel agit comme tout autre média qui utilise la liberté sans responsabilité, savait très bien ce qu’il faisait en n’informant pas Mosley à propos des futures publications dans leurs articles et vidéo de sa vie privée. L’éditeur du NOTW admet librement en cour qu’ils n’ont pas informé Mosley parce qu’il ne voulait pas qu’il ait la chance d’aller devant un juge et obtenir une injonction afin d’empêcher une telle publication.

Raël commente que : « ceci est une obligation très importante qui devrait être respectée par tous les médias de tous les pays : l’obligation d’informer les gens à propos desquels ils vont écrire, avant même que ces publications soient faites, et ce afin de leur donner la possibilité d’obtenir une injonction d’un juge et empêcher la publication. Ceci est extrêmement important parce que même si les victimes gagnent après coup, les dommages causés par les compagnies de « mediashit » (lesquelles sont absolument partout), les dommages moraux et du personnage ont déjà eu effet sur la personne, sachant que les mensonges des médias restent pour toujours dans l’esprit du public, empoisonnant ainsi l’opinion publique laquelle se retrouve conditionnée par des menteurs. »

Que ce soit à propos de Max Mosley ou le groupe de Mormon auquel on a arraché les enfants plus tôt cette année, les mensonges à propos des célébrités ou des raëliens se diffusent via les médias; et ces mensonges causent tous de grandes difficultés personnelles pour des milliers de personnes et ce dans l’unique but de vendre plus de papiers ou d’obtenir une plus grande cote d’écoute pour les nouvelles de 18h00. Le fait que chaque média rajoute d’autres mensonges, cela engendre un dommage qui ne peut plus être renversés.

Parallèlement, comme vous avez peut-être lu ici il y a quelques mois, le Mouvement Raëlien aux Etats-Unis a intenté un procès contre deux hommes qui ont pêché de tels mensonges dans quelques médias, y ont rajouté encore d’autres mensonges, et qui ont publié des choses terribles à propos de nous. C’est une façon de faire très courante; une rumeur commence et d’autres en rajoutent et à chaque fois, on répète toujours le même processus jusqu’à ce qu’il soit devenu impossible de renverser les dommages. Un des deux hommes nommé dans la poursuite s’est même enfuit en Egypte afin d’éviter tout cela. Il est parti, mais les dommages sont faits, et nous espérons rectifier ces mauvaises rumeurs le plus possible en cour avec son partenaire qui est resté derrière, laissé là en tenant le sac en disant qu’il n’a rien à voir là-dedans, alors que nous avons des confessions signées de lui, un contrat signé de lui, plusieurs témoins en plus d’un témoignage sur la chaine de télévision « Fox News» à propos de ce qu’il a fait, et au moins 10 autres preuves confirmant qu’il a fait exactement ce qu’il a dit avoir fait. Son nom est Joseph McGowan d’Indianapolis, en Indiana, et nous recommandons que personne ne s’implique avec lui.

Et n’oubliez-pas, dans le premier article publié à propos de la victoire en cour de Mr. Mosley, nous mentionnons aussi un lien vers un autre site que Raël a récemment fondé dont les buts sont d’exposer les techniques que les médias utilisent pour manipuler les lecteurs/spectateurs. Ce site ne fait que commencer et il sera bientôt dans un nouveau format mais il est possible d’obtenir une idée de la direction que site prendra : www.mediashit.org

 




Cet article est deRaelianews
http://fr.raelianews.org/175.html