Notre appui aux rabbins pour les droits de l’homme.


14 oct., 2008
 Aucun    Politique

Raël a exprimé son appui au groupe israélien « des rabbins pour les droits de l’homme » (ou RHR pour Rabbins for Human Rights), mené par le Rabbin Arik Ascherman qui poursuit une interminable campagne de persuasion auprès de l’armée et des corps policiers dans le but d’imposer le droit aux cultivateurs d’olives palestiniens de cultiver leurs terres malgré les tentatives des colons de leur en empêcher.


Jewish ThingRaël a exprimé son appui au groupe israélien « des rabbins pour les droits de l’homme » (ou RHR pour Rabbins for Human Rights), mené par le Rabbin Arik Ascherman qui poursuit une interminable campagne de persuasion auprès de l’armée et des corps policiers dans le but d’imposer le droit aux cultivateurs d’olives palestiniens de cultiver leurs terres malgré les tentatives des colons de leur en empêcher. Cette année, RHR ont donné un effort spécial pour maximiser le nombre de bénévoles dans leur groupe en raison du nombre croissant d’incidents de violence entre les envahisseurs et les Palestiniens ces derniers mois.

Selon un article publié dans un journal indépendant, « un groupe de l’association a été confronté l’année dernière, dans le collines du Hebron Sud par les colons qui ont ouvert le feu avec des pistolets et des assauts de M16 qui les fusillaient et ce, malgré la présence de l’armée et de la police. Un soldat a indiqué : « Regardez! L’un d’entre eux descend avec une cruche d’eau pour toi! » Le colon a vidé la cruche au-dessus de moi. Il était plein d’excréments humains.»

Rabbin Ascherman indique qu’indépendamment d’une seule confrontation notablement laide et violente avec les colons agressifs à Hebron la semaine dernière, la récolte fut relativement tranquille. Mais cela ne fait juste que commencer. Et tandis que l’armée insiste sur le fait qu’ils « tâcheront » d’assurer une récolte aussi normale que possible, le Rabbin Ascherman considère retourner en cour surprême parce que l’armée impose toujours des restrictions sur les fermiers, et ce même dans les régions réouvertes selon un ordre de la cour en 2006.

Lorsqu’on demande à lui et à ses volontaires le pourquoi de ces missions souvent risquées à tous les ans, le rabbin d’origine américaine dit : « Si on croit vraiment aux textes bibliques » qui relatent que tous les hommes ont été faits à l’image de Dieu, « il nous faut mettre notre argent là où est notre bouche et être ici de manière active pour défendre les droits humain. » Et il cite également le « dialogue des oliveraies » dans lequel les Israéliens et les Palestiniens, « qui doivent vivre et mourir ensemble », « n’ont d’autres choix que de communiquer » s’ils travaillent aussi ensemble. « Je pense que c’est non seulement la chose juste et bonne et juive à faire, mais c’est aussi la chose à faire pour leur propre intérêt. Nous allons survivre. » Ça, c’est le genre de chose juive à faire que nous, raëliens, aimons…

 




Cet article est deRaelianews
http://fr.raelianews.org/174.html