Rapport International sur la liberté réligieuse : la France épinglée !


13 oct., 2008
 Aucun    Politique

Le rapport international sur la liberté religieuse 2008 du Bureau de la démocratie, des Droits de l'homme et du travail du Gouvernement américain, vient d'être publié.


Le rapport international sur la liberté religieuse 2008 du Bureau de la démocratie, des Droits de l'homme et du travail du Gouvernement américain, vient d'être publié. Il est de plus en plus critique de la politique de la France vis-à-vis de ses minorités religieuses.

Raël, leader spirituel du Mouvement Raëlien, a souligné que « les États-Unis est le seul pays au monde à véritablement respecter la liberté religieuse garantie par les Droits de l'homme, et à ce titre, peut se permettre d'épingler le non-respect de cette liberté fondamentale en France parfaitement illustré par les actions de la Miviludes ».

Le rapport dénonce toujours l'intolérance grandissante envers les minorités religieuses en France, notamment en ces termes : « Le Gouvernement français a une politique de surveillance des activités cultuelles potentiellement "dangereuses" au travers de la Mission Interministérielle de Vigilance et de Lutte contre les Dérives Sectaires (Miviludes). Des minorités ont exprimé leur inquiétude au sujet des publications de la ‘‘Miviludes’’ qui ont contribué à la méfiance du public envers les minorités religieuses. D'autres groupes ont aussi exprimé leur inquiétude concernant un rapport parlementaire qui se focalise sur les dangers que ces cultes peuvent poser aux mineurs »...Il dénonce également l'interdiction qui est faite aux jeunes de manifester leur appartenance religieuse dans les écoles publiques en portant le symbole religieux de leur choix, ce qui est contraire…aux droits de l'enfant.

Alors que l'Etat français affirme solennellement son respect des religions traditionnelles et de la foi de chaque citoyen, il nomme comme président de la Miviludes Georges Fenech qui est un adversaire déclaré de la diversité religieuse. N'a-t-il pas déjà affirmé sa profession de "mauvaise" foi : "On ne parle pas avec des mouvements sectaires!". Jusqu'où va aller la schizophrénie française en matière de libertés religieuses?


 




Cet article est deRaelianews
http://fr.raelianews.org/171.html