Particule élémentaire de Higg boson et superstition.


06 oct., 2008
 Aucun    Technologie

Des scientifiques sont à la recherche du Higg boson, une particule élémentaire massive et encore hypothétique.


collider3_lg.jpg

Des scientifiques sont à la recherche du Higg boson, une particule élémentaire massive et encore hypothétique. Le site de recherche est le « Large Hadron Collider - LHC- » ou grand collisionneur de Hadrons, au CERN, le centre européen pour la recherche nucléaire, un des plus grands laboratoires au monde. Le coût du projet de recherche est de 9 millions de dollars.

À cet endroit les protons sont accélérés à des vitesses se rapprochant de celle de la lumière, dans le but de gagner de grandes quantités d’énergie dans le cadre d’expérience de collisions massives. L’espoir est que, si les modèles sont corrects, de telles énergies libéreront les Higgs boson et les rendront discernables. Le Higg boson est si fondamentale à la physique des particules, et à donc pour notre compréhension de la matière qui compose l’univers lui-même, que certaines personnes, incluant quelques scientifiques, ont été tentés de s’y référer comme étant «la particule de Dieu ». D’autres scientifiques trouvent qu’une telle caractérisation est vulgaire, superstitieuse voire qu’un simple stratagème de vulgarisation ennuyeux.

Sans vouloir manquer de respect aux athéistes qui composent la vaste majorité des scientifiques, Raël a déclaré qu’ils devraient nommer cette particule par son nom scientifique, le « Higg boson ».

Le concept de « Dieu » n’a aucune signification dans n’importe quel domaine de la science. Son utilisation peut non seulement prolonger la confusion et gêner notre compréhension de l’univers d’une façon rationnelle et scientifique, mais aussi retarder les tentatives d’éducation scientifiques aux scientifiques eux-mêmes et d’autres éducateurs.

Les instruments de mesure du grand collisionneur de Hadrons au CERN ont maintenant été mis en marche et les essais préliminaires sont en cours; le premier essai expérimental de collision ne sera pas exécuté avant le 21 octobre prochain. En août 2004, les Elohim (ceux qui ont créé la vie sur Terre selon la philosophie Raëlienne) ont envoyé un message d’avertissement à Raël : alors que toutes les expériences impliquant des fusions sont sécuritaires, nous ne devrions pas s’impliquer dans des expériences de collisions qui détruisent et désintègrent des particules élémentaires parce qu’elles contiennent une infinité de petits univers, lesquels contiennent la vie et des civilisations.

Lorsqu’il a entendu parlé de ces expériences au CERN, Raël a statué que : « nous devons nous rappeler que ce genre d’expérimentation quoique non dangereuse pour l’humanité, ne devraient pas avoir lieu parce qu’il détruit plusieurs formes de vie dans les univers qui composent l’infiniment petit dont est faite la matière que nous connaissons. »
En l’an 2004, dans une lettre ouverte à tous les physiciens du monde, l’Association des Scientifiques Raëliens a averti la communauté scientifique de ce danger. Au cours des dernières années depuis, nous avons pu voir grandir l’opposition contre de telles expérimentations. Nous espérons que les scientifiques y porteront attention.


 




Cet article est deRaelianews
http://fr.raelianews.org/particule-elementaire-de-higg-boson-et-superstition.html