La fin définitive du mythe de « l’illuminati » et de la manipulation anti-globalisation.


01 déc., 2008
 Aucun    Politique


“« Tous ces mythes de « l’illuminati » sont distillés à travers internet afin de renverser la merveilleuse tendance qu’est la globalisation, laquelle nous mène tout droit vers la seule chose qui peut sauver l’humanité : un gouvernement mondial qui mettrait un terme au nationalisme, rendant toutes les armées nationales sans utilité et dépassées, et à l’énorme perte d’argent dépensé pour la défense.

Lg“« Tous ces mythes de « l’illuminati » sont distillés à travers internet afin de renverser la merveilleuse tendance qu’est la globalisation, laquelle nous mène tout droit vers la seule chose qui peut sauver l’humanité : un gouvernement mondial qui mettrait un terme au nationalisme, rendant toutes les armées nationales sans utilité et dépassées, et à l’énorme perte d’argent dépensé pour la défense. »

Raël a fait ce commentaire aujourd’hui après avoir lu un autre article proclamant que le « doomday seed vault », un coffre-fort de graines construit en Norvège plus tôt cette année, est actuellement une menace pour l’Humanité. Le coffre-fort de semences a été construit très profondément dans une montagne arctique qui se trouve dans un archipel éloignée de Svalbard qui appartient à la Norvège, afin de protéger des millions de grains et de semences des changements climatiques, des guerres et des désastres naturels.

Ce coffre-fort servira de réserve supplémentaire aux centaines d’autres banques de semences dans le monde. Il a la capacité de conserver 4.5 millions d’exemplaires de ces graines qui proviennent de partout dans le monde, et de les protéger des désastres naturels ou provoqués par l’activité humaine, alors qu’il est creusé à même le permafrost de la montagne et construit pour résister aux tremblements de terre ou à une attaque nucléaire.

La Norvège possède le coffre-fort en Svalbard, un archipel glacial à environ 620 miles (990km) du nord de la Pologne. Il en a coûté 9.1$ millions pour sa construction. D’autres pays peuvent déposer des graines sans frais et se réserver le droit de les retirer au besoin.

La collection de graines est soutenue par le Global Crop Diversity Trust qui a été fondé par l’Organisation alimentaire et agricole de l’ONU et par Biodiversity Internationel, un groupe de recherche basé à Rome.
La mission du Trust et d’assurer la conservation et la disponibilité de la diversité des semences pour la sécurité alimentaire mondiale. Il se fait un travail entre 60 pays pour « régénérer » cette unique collection de semences critiques pour la sécurité alimentaire, et pour assurer qu’elle soit dupliquée ailleurs par mesure de sécurité, dans une autre collection qui rencontre les standards internationaux comme dans le coffre-fort de Svalbard, le « Global Seed Vault ».
Le Trust est la seule organisation qui travaille sur un plan mondial pour résoudre ce problème, et selon le Science Daily, il possèderait un fond de plus de 140$ millions.
Plus...