Manifestation à Lausanne: la force du silence pour dénoncer l'injustice


05 févr., 2011
 Aucun    Europe

Quand presque tous les recours ont été épuisés, quand le déni de justice est criant à l'absurde, que les droits de l'homme n'ont plus l'air de signifier ce qu'ils proclament réellement: la liberté d'expression sans discrimination aucune, alors le silence devient la plus éloquente des réponses.


04 Lausane022 Quand presque tous les recours ont été épuisés, quand le déni de justice est criant à l'absurde, que les droits de l'homme n'ont plus l'air de signifier ce qu'ils proclament réellement: la liberté d'expression sans discrimination aucune, alors le silence devient la plus éloquente des réponses.

Non pas un silence absent, mais le silence des raëliens très présents, dans l'intensité de leur méditation, rayonnant de toute leur beauté intérieure, porteurs de leur fierté d'être ce qu'ils sont et qu'aucun interdit, aucune censure ne pourra jamais changer. Le silence de crier « Nous sommes raëliens et nous avons le droit de l'exprimer ».

C'est ainsi que face au Tribunal fédéral à Lausanne en Suisse, les Raëliens européens ont, durant 3 heures, marqué de leur présence les passants et les fonctionnaires fédéraux.

Des Raëliens venus de Suisse et de France, mais aussi des représentants d'Italie, d'Allemagne, de Belgique, de Hollande, du Royaume-Uni, de Roumanie, de Pologne, de République Tchèque, de Nouvelle-Zélande, du Japon, du Brésil... simplement assis, à genou ou debout, immobiles et rayonnants en silence la force de leur appel à la reconnaissance de leurs droits. « Je suis fier d'être raëlien » collé sur la poitrine, bravant le froid et certains qu'un jour on leur rendra finalement justice.

-------------------------

Voir aussi l'article: Manifestations silencieuses des Raëliens le 4 Février à Lausanne et à Strasbourg en réponse à la décision de la Commission Européenne des Droits de l'Homme

04 Lausane03

04 Lausane04

04 Lausane05

04 Lausane06

04 Lausane01