Amérique du Nord

Un après-midi unique dans les rues de Toronto, un robot nous parle de Paradisme


04 sept., 2014
 Aucun    Amérique du Nord

paradism_toronto_2014_1.jpg

Ce mercredi 3 septembre, une vague d'enthousiasme est née en présence de Sico, ce robot visant à promouvoir le Paradisme, proposition d'organisation sociale et politique pour le futur de l'humanité.

Ce mercredi 3 septembre, une vague d'enthousiasme est née en présence de Sico, ce robot visant à promouvoir le Paradisme, proposition d'organisation sociale et politique pour le futur de l'humanité.

Durant cette journée, une conférence de presse expliquant le Paradisme et ses applications fut donnée par Nicole Bertrand, porte-parole de l’événement, Mark Proulx, ingénieur en robotique et Joseph Kollar, technicien en robotique (disponible en intégralité en ligne: http://www.youtube.com/watch?v=6klnwYIxuvg).

Extraits :

"Le Paradisme est un nouveau système socio-politique qui svise, entre autres, à contribuer au remplacement des travailleurs humains par des robots, un phénomène social planétaire qui permettra rapidement à notre humanité de remplacer la compétition et la cupidité par la coopération et la collaboration.Cette transformation n’est pas une rêverie du domaine de la science-fiction puisque nous avons déjà développé toute la technologie nécessaire et que nous pourrions y arriver en quelques années à peine. Si on nous traite de rêveurs, nous rêvons les yeux ouverts sur ce qui se produit déjà maintenant." Nicole Bertrand

" Le plus grand obstacle à l’instauration d’un monde sans travail grâce à l’automatisation est dans la pensée des populations, des syndicats et des gouvernements. Pour renverser ces craintes infondées, il n’y a que l’éducation et l’information comme mots d’ordre." Mark Proulx

"Ces industries peinent déjà à trouver du personnel qualifié puisque les jeunes ont compris avant nous qu’il n’y a plus aucun intérêt à travailler de 9 à 5. Notre avancement technologique nous permet déjà de ne vouloir travailler que dans un domaine épanouissant et enthousiasmant." Joseph Kollar

Après cette conférence de presse, Sico a emmener l'assistance dans les rues de la ville. Des centaines de personnes se sont réunies autour du robot qui les interpelait et leur répondait avec un humour délicieux.

"Il devient de plus en plus évident que le changement ne dépend que de la volonté des gouvernements. Nous pouvons vivre demain dans ce monde dont nous rêvons." souligne Nicole Bertrand. "C'est pourquoi, nous demandons au gouvernement de cesser les dépenses militaires qui ne servent qu’à détruire et de financer, plutôt, les compagnies qui encouragent la recherche et les technologies permettant plus de temps libre pour leurs employés. Rien ne peut empêcher cette transformation déjà en cours."

Plus d'informations sur le Paradisme : www.paradism.orgParadism Toronto 2014 3