1er mai, Journée Internationale du Paradisme : la fête du travail devient une fête sans travail !


01 mai, 2020
 Aucun    Politique

paradism_fb.jpg

Grâce aux technologies mises au service de l'être humain, personne n'aura besoin de travailler et chacun pourra profiter de sa vie et de ses loisirs. C'est le nouveau modèle de société qu'est le Paradisme.

« Le 1er mai, fête traditionnelle du travail dans de nombreux pays est là alors que des millions de personnes confinées supplient de retourner au travail. Cela ne devrait plus jamais arriver » déclare Jarel Aymonier, Guide Raélien, ingénieur de formation et coordinateur de la campagne internationale pour le Paradisme.

« De nos jours, nous avons la technologie nécessaire pour nous libérer du travail forcé, de la faim et de la misère. Personne ne devrait craindre de ne pas avoir de travail car tout ce que nous réalisons devrait être mis en oeuvre pour le plaisir ou la créativité. C’est de cela qu’il s’agit avec le Paradisme » ajoute-t-il.

Ce système a été initié par Raël, leader spirituel du Mouvement Raélien. C’est le modèle de société idéal encouragé par ceux qui nous ont créés (voir rael.org) – une société dans laquelle personne n’a besoin de travailler, où l’argent n’existe pas, une société organisée pour que chaque personne fasse uniquement ce qu’elle aime.

« Tout ce qui est nécessaire à notre survie et à notre épanouissement peut être pris en charge par l’intelligence artificielle ou les robots » explique Jarel Aymonier. « Le paradisme est la société idéale qui a comme unique objectif la liberté, le bien-être et le bonheur pour tous. »
Plus que jamais, les Raéliens organisent des célébrations en faveur du Paradisme. La fête du travail devient une fête sans travail.

« L’effondrement actuel est l’occasion idéale de réorganiser notre société afin qu’aucune peur – que ce soit la peur d’un virus, du chômage ou des factures impayées – ne dicte nos actions » poursuit Jarel Aymonier.

« Dans une société Paradiste, les responsables anticipent tout type de pandémie et les éradiquent efficacement, les tests sont effectués par des robots et personne ne souffre de la faim. Ce n’est pas une utopie, c’est un modèle de société qui peut être décidé et organisé aujourd’hui » conclut-il.

Pour en savoir plus sur le Paradisme et les étapes pour y parvenir, regardez cette vidéo: De l'effondrement au Paradis

Et découvrez d'autres videos sur la chaîne Youtube du Paradisme.

Paradisme: Le Futur de notre Humanité : ICI

Facebook Live sur le Pradisme, vendredi 1er mai à 18h : ICI