Raël soutient le président Mugabe


07 mai, 2007
 Aucun    Politique

Notre Prophète Bien Aimé a exprimé son soutien au Président Mugabe et au gouvernement Zimbabwéen qui a décidé de créer une nouvelle station de radio afin de contrecarrer les médias occidentaux qui font, selon eux, de la propagande contre le régime du président Robert Mugabe.


Mugabe Notre Prophète Bien Aimé a exprimé son soutien au Président Mugabe et au gouvernement Zimbabwéen qui a décidé de créer une nouvelle station de radio afin de contrecarrer les médias occidentaux qui font, selon eux, de la propagande contre le régime du président Robert Mugabe. "Nous sommes assiégés et bombardés par les diffusions des médias occidentaux à l'attention de notre peuple", aurait dénoncé le ministre de l'Information, Sikhanyiso Ndlovu.

Notre Prophète Bien Aimé a fait le commentaire suivant au sujet de cette action :

Encore une admirable décision de Robert Mugabe. Il est en effet grand temps que les peuples africains cessent d’être intoxiqués par les médias des anciens colonisateurs qui se comportent encore en impérialistes pour tenter d’étouffer par leur propagande les véritables décolonisations qu’il reste à faire : religieuse, culturelle, et économique. La création de radios africaines, et par la suite d’un réseau de télévision par satellite panafricain, un genre de CNN de Kama, qui pourrait s’appeler KNN (Kama News Network) permettra enfin de détruire l’hégémonie médiatique des anciens colons. Pour y expliquer entre autres que saisir les terres des descendants des colons pour les distribuer aux pauvres paysans africains n’est absolument pas du racsime mais bel et bien une justice sociale. Ces descendants de colonisateurs ne seraient pas propriétaires de centaines de milliers d'hectares si leurs
ancêtres ne se les étaient pas appropriés illégalement par la force. Mugabe n’a jamais dit aux blancs de quitter le pays. Il leur a simplement repris ce que leurs ancêtres avaient volé pour le redistribuer aux descendants de ceux qui avaient été volés. Les descendants des colons étaient libres de rester et de travailler comme les autres...mais ils voulaient conserver les privilèges du pillage de leurs ancêtres et les pouvoirs occidentaux le voulaient aussi afin que les richesses des africains et les pouvoirs qui vont avec demeurent l’exclusivité des descendants de colons afin de continuer leur politique imperialiste avec la complicité de ces faux africains ne se sentant africains que parce qu’ils possédaient tout... la preuve en est que dés que Mugabe leur a enlevé leur privileges ils sont partis à l’étranger... c’est dire leur "amour" du pays ... S’ils s’étaient vraiment sentis Zimbabwéens, ils auraient accepté de rester en contribuant à l’économie de leur pays mais à égalité avec les populations noires. Au lieu de cela ils ont préféré s’expatrier car pour eux ils préféraient partir que de ne plus être des "maîtres ".