Au sujet de Bush qui veut que les USA continuent à être sécuritaires


08 févr., 2007
 Aucun    Politique

Les Démocrates de la Chambre des Représentants des États-Unis se sont opposés au projet du Président Bush d’envoyer plus de troupes encore en Irak.


Homelandsecurity Rn Les Démocrates de la Chambre des Représentants des États-Unis se sont opposés au projet du Président Bush d’envoyer plus de troupes encore en Irak. Dans une récente élocution, le Président George W Bush s’est adressé à ses opposants démocrates en leur disant être ouvert au débat sur la guerre en Irak, précisant qu’ils partagent le même objectif commun, conserver la sécurité en Amérique.

RAEL a fait les commentaires suivants:

Donc, Bush veut conserver la sécurité en Amérique ? Les invasions et occupations illégales d’autres pays provoquent exactement le contraire. Aujourd’hui, grâce à Bush, les USA jouissent d’un contrôle très strict aux frontières et de mesures drastiques pour la sécurité domiciliaire… doutent-ils à ce point en l’efficacité du système qui a été utilisé pour réduire de façon significative la liberté des citoyens américains, pour avoir également besoin d’envahir et d’occuper d’autres pays ?
Tout cela a débuté suite à l’attaque du 11 septembre. Il est nécessaire de toujours se remémorer clairement ce qui s’est passé en cette journée dramatique de 2001 pour bien comprendre le problème : une poignée de terroristes, armés de cutters, ont pris le contrôle d’avions commerciaux et les ont dirigés sur les "Twin Towers" qui se sont ensuite effondrées. On ne parle pas ici d’un pays étranger qui attaque avec une armée hostile. Simplement un groupe de moins de 10 personnes avec des cutters… Et à cause de cela, en réagissant avec des émotions négatives induites par la vengeance, et absolument aucune rationalité, George Bush a décidé d’utiliser l’énorme force militaire américaine pour attaquer et occuper illégalement l’Afghanistan, dont ni l’armée, ni le gouvernement n’étaient impliqués dans l’attaque des "Twin Towers". Il a ensuite fait de même en Irak, sous le mensonge où il proclamait que ce pays possédait des "armes de destruction massive".

Tout cela prétendument pour "rendre l’Amérique et le Moyen-Orient plus sécuritaire"…

Vous n’avez pas besoin d’être un brillant scientifique pour constater que le Moyen Orient n’est pas plus sécuritaire qu’avant les invasions américaines, mais au contraire il est devenu beaucoup plus dangereux encore. Que ce soit en Afghanistan ou en Irak, le niveau de sécurité est au plus bas jamais connu.
Bush voulait "pacifier tout le Moyen-Orient et régler à tout jamais le problème palestinien"… avec pour résultat de ses politiques criminelles, que non seulement les deux pays envahis, l’Afghanistan et l’Irak, sont plus dangereux que jamais, que la Palestine est plus dangereuse que jamais, mais que d’autres pays qui commençaient à vivre en paix après de sanglantes guerres civiles, tel le Liban et la Somalie, sont également devenus plus dangereux que jamais. Et ce n’est que le commencement…
Les États-Unis n’ont jamais été autant haïs par autant de personnes sur terre. Plus de 80 pays sur la planète sont considérés dangereux pour les touristes américains… alors qu’avant Bush, les américains étaient admirés et bienvenus à peu près partout. Et si George Bush avait opté pour une réaction non-émotive et non-violente aux événements du 11 septembre, en utilisant la diplomatie plutôt que la force militaire. En réagissant au 11 septembre, dont le crime n’a été perpétré que par des individus, et en agissant comme s’il s’agissait d’une attaque commise par un pays étranger, cela constituait LA seule erreur ayant été faite en toute connaissance de cause par un criminel, George Bush, qui ne songeait qu’à devenir le super héros qui aura changé le monde à jamais…
Le 11 septembre était une attaque commise par moins de 10 criminels armés de cutters… ce n’était pas un problème militaire, mais un problème relevant de la police. Après l’attentat à la bombe à Oklahoma City, il y a quelques années, le gouvernement américain n’a envahi aucun pays, mais a plutôt donné autorité à la police et à la justice pour régler le problème, trouver le criminel et le juger. Il aurait dû en être de même après le 11 septembre. Même si la poignée de criminels impliqués avaient des connections dans des pays étrangers, ce n’était qu’une affaire de police et de justice, qui aurait pu utiliser Interpol, des sanctions économiques et d’autres actions non-violentes pour mettre la main sur les criminels. Mais Bush a opté pour la violence, avec son égo mégalomane souhaitant être commémoré comme un "super héros combattant l’axe du mal par l’axe du bien", allant même jusqu’à prétendre que "dieu lui parlait" et en inventant le stupide concept de la "guerre au terrorisme"… comme si la "terreur" avait une armée… rien de tel n’existe. Ce n’est que pure invention et mensonge que de jouer sur les émotions négatives du public et justifier ainsi des politiques criminelles.
Et maintenant, que résulte-t-il de ce délire paranoïaque ? Est-ce que ces politiques ont fait de la planète un monde plus sécuritaire où moins d’individus souhaitent devenir terroristes ?
La réponse à ces questions est superflue, les faits parlent d’eux-mêmes…
Chaque jour des centaines de musulmans des pays du Moyen-Orient sont tués par des soldats américains, des milliers sont humiliés par les mêmes soldats, des millions dans d’autres pays islamiques sont humiliés par le sort des pays illégalement occupés, sans parler du camp de concentration de Guantanamo.
L’Irak et l’Afghanistan ne sont pas uniquement devenus le nouveau Vietnam, mais ils sont les pays où de plus en plus d’individus sont prêts à se venger un jour des États-Unis. Les gens tués, mutilés ou humiliés quotidiennement par les occupants américains haïront pour toujours les USA et tenteront de se venger.
Au Moyen-Orient les gens ont un sens de l’honneur et de la famille qui est très particulier. Une population qui tue leurs filles parce qu’elles ont embrassé un non-musulman, exerçant ce qu’ils appellent une "exécution d’honneur", ne donnent pas la même signification à l’honneur et à la vengeance que les occidentaux. Cela peut durer des siècles et être transmis de génération en génération. Vous pouvez le constater avec les Chiites et les Sunnites… frère dans l’Islam, mais toujours ennemis… Et c’est ce qu’est devenu l’Amérique pour eux, grâce aux politiques de George Bush… tous ceux qui ont perdu un membre de leur famille suite à l’invasion américaine, ceux qui ont été mutilés, torturés, emprisonnés ou humiliés de manière directe ou indirecte, tous ceux-là haïront l’Amérique pour toujours et chercheront vengeance. Ceci veut dire que même si l’invasion et l’occupation criminelles de ces pays cessaient, les contrôles policiers des frontières américaines resteront très serrés pour éviter les actes de vengeance terroristes qui seront tentés pour punir pour la perte d’un frère ou d’un père aux mains des soldats américains…
Même si la guerre au terrorisme n’avait jamais existée, la guerre des terroristes individuels prendra longtemps avant de se terminer. Tout ce qu’il faut, c’est un individu, motivé par la vengeance et la haine, qui prend un billet d’avion avec un visa de touriste et qui cherche un moyen de punir les USA… et cela est impossible à empêcher, même avec un contrôle des frontières le plus strict.
Nous ne pouvons qu’espérer que plus aucun Président américain n’utilisera ces crimes, qui sont affaire de police, pour justifier les invasions illégales et les occupations illégales d’autres pays, et créer encore plus de haine dans un cercle vicieux de revanche et de vendettas.

La seule façon de sauver le monde c’est par la non-violence. Comme la bible le mentionne : « Celui qui vit par l’épée périra par l’épée »… Cette planète a besoin de plus de Gandhis et de plus aucun Bush… et ça leur prendra beaucoup de temps pour guérir les blessures qu’a infligé Bush.
Il nous faut également espérer qu’avant la fin de son mandat il n’aggrave pas la situation en envahissant l’Iran sous le prétexte d’un autre mensonge sur le potentiel nucléaire de l’Iran.

…Ses supporteurs et conseillers chrétiens fondamentalistes cinglés le poussent à agir de la sorte, espérant créer ainsi un conflit nucléaire qui enclencherait l’Armageddon et le "retour de Jésus", alors que les fondamentalistes musulmans cinglés, en Iran, espèrent la même chose en croyant qu’ainsi cela emmènera la fin du monde et que le Meddhi, l’équivalent du messie pour eux, apparaîtra et forcera les habitants de toute la planète à devenir musulmans…

Nous avons réellement besoin d’un plus grand nombre de psychiatres pour évaluer la santé mentale des candidats à la présidence, avant qu’ils ne se présentent.

Le plus effrayant est que cette attaque contre l’Iran est possiblement déjà en préparation, puisque le nombre de soldats américains en Irak augmente sous prétexte de résoudre les "problèmes d’insurrection", que le nombre de navires de guerre en route pour le Golfe Persique augmente lui aussi, et que l’ex-général en chef des troupes US a publiquement mis en garde Bush que d’attaquer l’Iran serait une "terrible erreur"...