Ancien prisonnier de Guantanamo accusé d’attentat en Irak.


12 mai, 2008
 Aucun    Politique

L’armée américaine a rapporté qu’un ancien détenu de Guantanamo aurait été identifié comme ayant commis un attentat suicide en Irak.


Suicidebomberkid L’armée américaine a rapporté qu’un ancien détenu de Guantanamo aurait été identifié comme ayant commis un attentat suicide en Irak. C’est homme originaire du Koweït, détenu à Guantanamo en 2005, avait été acquitté par la cour du Koweït.

Si cette histoire est vrai ou non (et elle ne l’est certainement pas), il peut s’avérer intéressant de se demander si l’armée américaine tentant de contrer les actes de presses négatives qu’ils ont reçu au regarde de la constante montée du nombre de prisonniers qui sont les témoins de détentions illégales, d’abus, de tortures et même de meurtres. Ils essayent de nous convaincre que ces prisonniers sont dangereux et les Etats-Unis doivent continuer à « emprisonner, torturer et même tuer ces gens pour en protéger d’autres »

Raël explique que la cause ne doit pas être confondu avec les effets. Il déclare :

« Le fait qu’un ancien prisonnier de Guantanamo mena un attenta suicide n’est pas du tout surprenant. Chaque jour, les Etats-Unis crée des centaines de terroristes potentiels, prêts à mourir, en enfermant des civils innocents qu’ils tuent ou blessent. Quand vous êtes innocent et que vous passez des années à être abusé pour rien à Abu Ghraib ou à Guantanamo et que vous êtes finalement relâché sans dédommagements, sans excuses ni explications, ou que vos proches ou alors les membres de votre famille ont été tués, blessés, ou bien violés par les armées d’occupations américaines, il devient compréhensible que de plus en plus décident de se venger pour leurs souffrances ou leurs proches disparues ou handicapés, ou traumatisés. En ces jours, il est de plus en plus difficile de trouver une famille irakienne qui n’a pas au mois un proche qui n’aurait souffert de l’occupation américaine, cette illégale détention dans la brutalité. La seule manière de s’en sortir serait de mettre à cette occupation illicite et ceci par le retour des soldats américains en Amérique, la libération de tous les prisonniers qui se verraient recevoir des dommages et intérêts. Si ne nous arrivons pas à cela, les violences continueront. »

Les politiciens et les leaders militaires ont toujours réussi à contrôler la population grâce à ce type de stratégies basées sur la peur. Bush l’a utilisée avec succès en 2003. L’armée américaine continue de la même manière maintenant. Le prophète Raël annonce que le seul moyen de sortir de ce conflit est la non-violence. Tout autre moyen ne serait que temporaire.

Comme le disait Raël après le 11 septembre 2001, les « hommes qui ont envoyés se crasher les avions dans les tours avaient leurs raison. Les Etats Unis d’Amérique ont eu leurs raisons pour les représailles. Israël et Palestine ont eu leurs raisons pour s’entretuer. Tout le monde a toujours ses raisons ; mais la raison à toujours tort. Seul l’Amour est juste. »